VERY MAD SONGS

Anne Magouët : soprano

Bruno Helstroffer : théorbe

David Chevallier : théorbe, arrangements

Les  Mad Songs  de la fin du XVIIe siècle et du début du XVIIIe siècle sont des œuvres d'art délicieuses et fantaisistes. Elles proposent des textes riches et des mélodies sauvages, non seulement divertissantes, mais aussi éclairantes sur les habitudes musicales et psychologiques de l’époque.

Au dix-septième siècle, l’Angleterre était fascinée par les « anormaux », en particulier par la folie et les occupants d’asiles de fous comme le Bethlem Royal Hospital.

En peignant ce qui était alors considéré comme de la folie,  les Mad Songs nous permettent de mieux comprendre la norme de époque .

Les Mad Songs qui se sont développées à partir de la Restauration anglaise ont certainement reçu moins d'attention qu'elles ne le méritent. Le musicologue Craig Timberlake estime en effet qu ’« il n’existe pas de répertoire aussi négligé que les Mad Songs,  qui puisse autant stimuler l’imagination créatrice du chanteur anglophone ».
 

Avec VERY MAD SONGS, David Chevallier propose une relecture contemporaine de ces oeuvres, dans le respect de leur identité,. On y retrouve leur ambiance particulière et les  fluctuations émotionnelles extrêmes sur lesquelles sont construites les Mad Songs.

Les origines anglaises de la soprano Anne Magouët, et son sens aigu de la dramaturgie en font l’interprète idéal de ce répertoire tantôt exubérant, tantôt introspectif.

Les théorbes de Bruno Helstroffer et David Chevallier donnent vie aux arrangements d’une grande richesse rythmique et harmonique, soulignant l’instabilité des personnages incarnés.

  • Facebook - White Circle
  • SoundCloud - Cercle blanc
  • YouTube - White Circle

© 2018 by Compagnie le SonArt