EMOTIONAL LANDSCAPES 

chansons de Björk sur instruments anciens

Emotional landscapes.jpg

Curieux de mélanges inattendus, c’est avec une certaine gourmandise que David Chevallier s’est emparé des chansons de la célèbre pop star islandaise, pour les confronter à un instrumentarium éminemment typique de l’époque baroque.

La beauté des mélodies de Björk prend ici une toute autre saveur, totalement Bio, très loin des foisonnements électroniques de ses albums, et c’est un ravissement de les savourer de manière si intimiste.

Il apparaît clairement que ces chansons peuvent vivre et nous parler sans que leur créateur ne les interprète, sans que la technologie ne les produise. N’est-ce pas la signature des œuvres intemporelles ?

Emotional Landscapes séduit tout à la fois les fans de Björk, ravis de redécouvrir des mélodies qu’ils affectionnent, et les amateurs de musique ancienne, qui retrouvent un univers sonore familier au service d’une musique d’aujourd’hui.

 

Emotional Landscapes existe sous trois formes :

La version en trio est intimiste et se prête à merveille aux petites jauges et à la proximité du public. Elle s'épanouit parfaitement dans les lieux patrimoniaux, chapelles, châteaux ou théâtres à l'italienne.

Anne Magouët : soprano
Marion Martineau : basse de viole

David Chevallier : théorbe, guitare baroque, arrangements.

La version en quatuor voit deux violes de gambe se rencontrer, et évoque la sonorité des consorts chers aux compositeurs du 17e siècle.

On y entend d'étonnantes superpositions entre chansons de Björk et extraits de Purcell et de Sainte-Colombe, mais aussi de Monteverdi.

Anne Magouët : soprano
Marion Martineau : ténor de viole

Atsushi Sakaï : basse de viole

David Chevallier : théorbe, guitare baroque, arrangements.

La version septuor séduit par la palette sonore proposée, grâce à la présence de cuivres anciens au timbres particulièrement séduisants (cornet à bouquin, saqueboute, serpent). L'ampleur des orchestrations, la richesse des rythmiques de Keyvan Chemirani, virtuose du Zarb, ont font une proposition artistique unique, qui trouve sa place dans sa forme acoustique comme dans la version sonorisée.

Anne Magouët : soprano

Judith Pacquier : cornet à bouquin, flûte à bec

Abel Rohrbach : sacqueboute basse

Volny Hostiou : serpent, basse de cornet

Atsushi Sakaï : basse et dessus de viole

Keyvan Chemirani : Zarb, Daf

David Chevallier : théorbe, guitare baroque, arrangements.

  • Facebook - White Circle
  • SoundCloud - Cercle blanc
  • YouTube - White Circle

© 2018 by Compagnie le SonArt